Ben Nicholson OM, '1921 - circa 1923 (Cortivallo, Lugano)' 1921-circa 1923
Ben Nicholson OM
1921 - circa 1923 (Cortivallo, Lugano) 1921-circa 1923
Oil and pencil on canvas
support: 457 x 610 mm
frame: 596 x 704 x 54 mm
Purchased with assistance from the Art Fund and the Friends of the Tate Gallery 1989© The Estate of Ben Nicholson. All Rights Reserved, DACS 2002

Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Chacun d’entre eux fut invité(e) à parler d’une œuvre de la collection permanente de la Tate qui l’intéresse, l’intrigue ou l’inspire.

Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Chacun d’entre eux fut invité(e) à parler d’une œuvre de la collection permanente de la Tate qui l’intéresse, l’intrigue ou l’inspire
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Chacun d’entre eux fut invité(e) à parler d’une œuvre de la collection permanente de la Tate qui l’intéresse, l’intrigue ou l’inspire
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Chacun d’entre eux fut invité(e) à parler d’une œuvre de la collection permanente de la Tate qui l’intéresse, l’intrigue ou l’inspire
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Chacun d’entre eux fut invité(e) à parler d’une œuvre de la collection permanente de la Tate qui l’intéresse, l’intrigue ou l’inspire
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Shirana Shabazi et Raphael Montanez Ortiz parlent des Colour Trials de JMW Turner (1791)
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Chacun d’entre eux fut invité(e) à parler d’une œuvre de la collection permanente de la Tate qui l’intéresse, l’intrigue ou l’inspire
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Chacun d’entre eux fut invité(e) à parler d’une œuvre de la collection permanente de la Tate qui l’intéresse, l’intrigue ou l’inspire
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Chacun d’entre eux fut invité(e) à parler d’une œuvre de la collection permanente de la Tate qui l’intéresse, l’intrigue ou l’inspire
Il m’a fallu presque un séjour entier, des années de vie et de voyages d’une côte à l’autre des Etats-Unis, pour me sédentariser enfin dans la tradition britannique de la peinture de vastes paysages qui est aussi celle de Constable.
Le moment apocalyptique quand les profondes plaques terrestres se mettent en mouvement et peuvent renverser le sol sur lequel on se trouve comme s’il s’agissait d’une simple pièce de monnaie est une expérience de terreur impossible à oublier.
Le Minotaure de Watts est une peinture d’une laideur terrifiante.
Alexander Apóstol parle de Zebra and Parachutes (1930) par Christopher Wood. Depuis mon enfance à Caracas, les immeubles modernes sont omniprésents autour de moi
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Carmen Herrera parle de Ben Nicholson
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Jac Leirner parle de Early One Morning (1962) d’Anthony Caro
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Chacun d’entre eux fut invité(e) à parler d’une œuvre de la collection permanente de la Tate qui l’intéresse, l’intrigue ou l’inspire
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Zarina Hashmi parle de A Line Made by Walking (1967) de Richard Long
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Nicholas Hlobo parle de A Bigger Splash (1967) par David Hockney
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Kishio Suga parle de Stack (1975) par Tony Cragg
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Luis Camnitzer parle de Girl in a Striped Nightshirt de Lucian Freud
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Otobong Nkaga parle de preserve ‘beauty’ (1991-2003) par Anya Gallacio
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Aida Muluncha parle de Bear (1993) par Steve McQueen
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Sterling Ruby parle du Pauline Bunny (1997) de Sarah Lucas
Cet essai fait partie de POINTS DE VUE D’ARTISTES – une série de textes écrits par des artistes du monde entier. Haroon Mirza parle de Arab and Dancing Girl (2006) par Rose Wylie